Capture d’écran 2020-11-24 à 19.12.59.
 Socialement
On veut  le bien-être
 

Que ce soit nous ou notre entourage, nous avons tous été témoins d’un commentaire haineux envers les gens en situation de pauvreté. On pourrait même dire que certains termes les désignant sont sur-utilisés, à toutes les sauces… sans vraiment être conscients des impacts.

 

Le concept de la campagne de sensibilisation nous plonge dans trois volets différents. Le « JE » témoignant de la réalité d’une personne en situation de pauvreté. Le « TU » relatant différentes situations qui alimentent les préjugés envers cette réalité et le « NOUS » qui démontre la méconnaissance collective de tout ça.

 

« Socialement, on veut le bien-être » est le slogan de cette campagne.

Il nous invite à contribuer à cet objectif-là, en s’informant et en se libérant des préjugés qui nous envahissent, consciemment ou non.

 

À vous d’écouter, d’y réfléchir, d’en parler et de le partager via vos médias sociaux.

 

Le «Je» témoignant d'une personne en situation de pauvreté.

Le «Tu» relatant différentes situations qui alimentent les préjugés envers cette réalité.

Le «Nous» qui démontre la méconnaissance collective de tout ça.

TÉMOIGNAGES DES CONCEPTEURS

 

« C’est certain qu’un mandat de cette envergure c’est stimulant, ça vient toucher une corde sensible chez moi… J’ai toujours été une jeune fille qui allait vers les autres, peu importe leurs réalités. Je jouais avec tout le monde dans la cour de récré, il n’y avait pas de hiérarchie. La richesse des gens n’a rien à voir avec leur compte en banques, la cause du comité me touche profondément… J’ai eu un gros travail de recherche à faire pour m’informer sur le sujet et connaître la réalité, les chiffres, les pires constats. Après, le travail c’était de rendre le tout « émotif », c’est comme ça qu’on arrive à parler aux gens qui nous écoutent. Je suis vraiment fière du résultat. Ça m’émeut toutes les fois que je visionne les capsules. » - Alex Ann

 

« Je suis un gars qui travaille plus souvent qu’autrement en publicité. Quand on me demande de scénariser, j’y vois un défi et j’aime ça. Je ne travaille pas les images de la même façon. Le résultat de cette campagne me plaît particulièrement, c’est vrai qu’au départ, il fallait vraiment s’affairer à comprendre une réalité qu’on ne connaît pas, à développer notre empathie par rapport à ça et à mettre le doigt sur comment on allait atteindre les auditeurs. Au début, on savait pas ce qu’on avait le droit de dire ou pas sauf qu’Alex Ann et moi, on ne passe pas par 4 chemins, on ne veut pas montrer une fausse réalité, on veut montrer le vrai et c’est réussi. » - David

Famille FallarNeuve - WEB-30.jpg

David Falardeau | Réalisateur — Directeur artistique — Caméraman | 12 ans d’expérience

 

David a assuré la gestion de plusieurs projets d’envergure depuis la dernière décennie. Projets de vidéos corporatives, publicités télévisuelles et radiophoniques, idéation d’émissions hebdomadaires, développement de concepts d’animation à travers des capsules vidéo et plus encore. Bref, sa polyvalence est un de ses atouts principaux. À la suite d’une carrière journalistique de cinq ans, son intérêt du travail derrière la caméra le mène vers une carrière de vidéaste. Son expérience lui permet d’anticiper les besoins des clients, tant au niveau de la stratégie marketing que de l’exécution des mandats.

Alex Ann Villeneuve | Scénariste/Chargée de projet | 9 ans d’expérience

 

Dotée d’une formation en techniques d’intervention en loisir et d’une autre en théâtre, elle sait comment mener une équipe de tournage de façon efficiente grâce à un mariage entre sa capacité de coordination et sa créativité. Elle utilise également sa capacité de rédaction dans plusieurs projets : slam, spectacles pour enfants, scénarisation de galas, capsules d’animation, discours pour les gens d’affaires et scénarios de théâtre, de publicité et de courts-métrages.

Partenaires

Action Populaire Rimouski-Neigette

Association de défense des droits sociaux du Kamouraska

CISSS du Bas-Saint-Laurent installation :

du Kamouraska, du Témiscouata, de Rivière-du-Loup,

des Basques, de Rimouski-Neigette, de la Mitis, de Matane et de la Matapédia

CDC de Matane

CDC des Grandes-marées

CDC du Kamouraska

CDC Vallée de La Matapédia

Regroupement des assistées sociales et des assistées sociaux du Témiscouata

AVEC la participation de citoyens

Ce projet est financé par

 

L'Alliance pour la solidarité du

Bas-Saint-Laurent

© 2020 Lutte aux préjugés Bas-Saint-Laurent - Tous droits réservés |  Conception avec Wix.com